Accessibilité

Réduire la fenêtre Group 8
Taille de police
Aa
Aa
Arrière-plan
Geoffrey en fauteuil roulant pendant son spectacle

Geoffrey

« En ce moment, j’écris un nouveau spectacle, « Geoffrey prend un coup de vieux ». Contrairement à mon premier spectacle où je parlais de mon accident et de mes rêves d’Hollywood, ce sera plus une pièce de théâtre. 

Depuis tout petit, mes parents m’ont appris à rire de moi-même, et du handicap. Cela n’a aucun intérêt de pleurer sur mon sort, le rire permet le partage, et apporte un peu de bonheur au quotidien de chacun. 

Dans mes spectacles on retrouve tous les types d’humour, c’est un mélange d’univers scénique où chacun va piocher ce qui lui convient le mieux. Le public adhère à l’humour un peu sombre, dans la bienveillance sur la cause du handicap, mais les parents d’enfants en situation de handicap, sont souvent un peu interloqués…mais la scène permet de désamorcer des situations….

Et oui, je suis humouriste et à ce stade vous vous demandez surement ce qui m’est arrivé. 

Mon histoire commence joyeusement avec ma naissance, le 24 février 1995 à Saint Martin d’Ere. Le 17 mars 1996, alors que je n’ai que 13 mois, nous sommes victimes d’un très gros accident de voiture, nous sommes percutés par un chauffard alcoolisé, et toute la famille est blessée. Mes cervicales sont touchées et je deviens donc paralysé de 3 de mes membres.

J’adopte  alors le « fatalisme positif », je préfère être handicapé et profiter de la vie que de ne pas l’être et d’avoir un destin plus tragique.

Une longue rééducation démarre pour moi au centre de rééducation de Garches, je suis branché de partout pendant 5 mois et j’ai la voix de Dark Vador. Puis retour à la maison grâce à un service spécialisé de soin à domicile.

La chance que j’ai, c’est que j’ai une famille extraordinaire, qui a toujours voulu m’inclure. Alors comme tous les enfants, je vais à l’école, mais avec un protocole adapté et une auxiliaire de vie scolaire. J’apprends même à écrire de manière manuscrite grâce à une attelle, mais dès le CP, l’ordinateur prend le relais, et c’est bien plus simple pour écrire mes leçons. Inutile de vous dire que Wikipédia devient mon meilleur ami, et qu’on me prend pour un génie !

Trêve de plaisanterie, s’en suis une scolarité entourée d’amis, avec les filles pour me protéger et les garçons super impressionnés par mon fauteuil roulant et toujours prêt à s’y accrocher. En plus je suis un as des jeux vidéo, et enchaine les parties de foot virtuelles avec les copains.

J’ai donc mon bac S, puis j’enchaine avec une école de commerce, suivant l’exemple fraternel avec le projet de monter une entreprise. 

En école de commerce, plus d’AVS, ce sont les amis qui prennent le relais pour que je puisse mettre mon manteau, l’enlever, faire mes photocopies etc…En dernière année je découvre le théâtre, je rejoins la troupe de l’école, car de nature timide, j’ai besoin de prendre confiance en moi. C’est là que je découvre le stand-up et ça me passionne ! Un jour, un ami humoriste me challenge et me propose de faire sa 1ere partie en avril 2016, je ne peux pas dire non et je me retrouve à écrire mon premier spectacle. 

Depuis, enfin avant la Covid, j’enchaine les dates, les Lyon du rire, le festival d’Avignon, Paris… et je deviens intermittent du spectacle en 2019. 

Mes parents m’accompagnent dans les tournées, jouant le rôle de régisseur et costumier ; ils me soutiennent à 100%.

Au quotidien, ce n’est pas toujours simple, le handicap à travers les soins « prend du temps », et on se retrouve dans des situations cocasses, comme aux Invalides avec 30 marches pour aller voir le tombeau, pire que Fort Boyard !

Professionnellement, les scènes ne sont pas toujours adaptées, les salles oui, mais pas l’espace scénique. J’ai dû m’équiper d’un fauteuil spécial et souvent il faut me montrer à force de bras. Du coup, les directeurs des salles sont parfois frileux pour me programmer.

Maintenant j’ai hâte de retrouver la scène, pour continuer de casser les stéréotypes et les barrières autour du handicap ! »

Retrouvez-moi sur : https://geoffreybugnot.com

Nos derniers articles

Tout voir

Suivez notre actualité sur les réseaux